FOIRES AUX QUESTIONS

  • Modèle PLUG&PLAY : brancher sur la prise de courant, s’assurant que celle-ci soit reliée par un câble de 3X2.5mm2 avec une protection de 16A. A faire contrôler ou vérifier par un électricien agréé.
  • Autres : Tirer un câble de 3x6mm2 avec une protection de 32A. A faire contrôler ou vérifier par un électricien agréé.
  • Oui, vous pouvez le mettre dans votre jardin, à condition que le support de votre spa accepte le poids de votre spa rempli d’eau. En général, il est préconisé de réaliser une dalle béton de 8 à 12 cm. Voir documents « Les prérequis pour l’installation d’un spa ? »
  • Vous pouvez mettre votre spa autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. A l’intérieur, il est fortement préconisé d’installer un déshumificateur et une VMC. A l’extérieur, il n’y a aucune contrainte et nous rajouterons que l’effet bien-être, grâce la rencontre « corps chaud – air froid », est d’autant plus accentué.
  • Tout dépend de l’utilisation de votre spa mais il est possible de déterminer un coût approximatif d’environ 25 à 50 euros par mois, pour une séance de 30 minutes, 2 à 3 fois par semaine.
  • Tout dépend de l’utilisation de votre spa et du traitement utilisé (Brome, chlore ou oxygène actif) mais il est possible de déterminer un coût approximatif d’environ 25 à 50 euros par mois, pour 3 séances de 30 minutes par semaine.
  • Tout dépend du boitier de commande de votre spa. Mais généralement, les boitiers de commande BALBOA ont bien une mémoire. Seule l’heure du jour sera de nouveau à régler
  • Oui, il est fortement conseillé de prendre une douche avant d’aller dans le spa pour éviter d’y déposer tous les corps gras comme le maquillage, les différentes crèmes, le gel pour cheveux, la cire, la laque ou encore les huiles pour le corps …
  • La température de votre eau peut se programmer entre 26°C et 40°C. Pour les enfants en bas âge, il est préférable de vérifier la température de l’eau afin de s’assurer que cette dernière soit adaptée à l’enfant.

Les bienfaits d’un spa sont à la fois d’ordre psychologique et physiologique. Bon pour le corps et l’esprit, puisqu’il allie à la fois les effets l’hydrothérapie, l’hydromassage et la balnéothérapie :

  • Lutter contre le stress et l’anxiété : se plonger dans un bain chaud, caressé de milliers de petites bulles d’oxygène procure immédiatement une sensation de bien-être et de détente. Cet effet relaxant est un anti-stress garanti après une journée de travail ou pour oublier ses soucis du quotidien…
  • L’insomnie : une séance de spa avant de se coucher procure une détente profonde du corps (grâce à l’action des jets de massage) et de l’esprit (les effets de l’hydrothérapie) qui facilite l’endormissement.
  • Éliminer les toxines : les jets d’hydromassage stimulent la circulation sanguine, ce qui a pour effet de faciliter l’élimination des toxines accumulées par l’organisme.
  • Nettoyer la peau : la chaleur de l’eau, combinée là encore à l’action des jets, dilate les pores. La peau est naturellement nettoyée. Idéal lorsque l’on a des problèmes dermatologiques comme l’acné ou l’eczéma.
  • Combattre la cellulite : le palper-rouler, vous connaissez ? Bonne nouvelle ! Les effets des jets d’hydromassage sont semblables. La stimulation de la circulation sanguine couplée au drainage lymphatique facilite la fonte des graisses et raffermissent les tissus.
  • Détente musculaire : raideur de la nuque, contractures, douleurs lombaires… beaucoup de problèmes de dos peuvent être soulagés par une séance de spa. L’idéal est d’en parler au préalable avec votre médecin ou votre kinésithérapeute, qui saura vous guider plus précisément sur la manière dont vous pouvez utiliser les jets de massage.
  • Arthrose, arthrite et rhumatismes : Candido Jacuzzi, l’inventeur du Jacuzzi® (tout premier spa) dans les années 50, avait mis au point une pompe à immersion pour soulager son fils, atteint d’arthrite rhumatoïde. Aujourd’hui encore, l’hydromassage est tout indiqué par les médecins pour soulager ces différentes pathologies touchant les articulations.
  • De manière générale, la balnéothérapie agit également sur les troubles digestifs et les jambes lourdes.

Si les bienfaits d’une séance de spa ne sont plus à démontrer, attention toutefois. Prendre un bain à remous peut faire partie des contre-indications, chez certaines personnes. Ou tout au moins, doit faire l’objet de précautions avant de plonger dans une eau comprise entre 33° et 40°.

  • Les personnes cardiaques : la chaleur élevée d’un spa a un effet vasodilatateur qui augmente le flux de la circulation sanguine. Même modérément, le rythme cardiaque s’accélère et la pression artérielle baisse. Ce qui peut avoir des effets négatifs sur les personnes souffrant de problèmes de cœur.
  • Les personnes peu musclées : Il est indispensable d’adapter la force des jets en fonction de la morphologie de la personne qui prend un spa. Au risque, sinon, de provoquer des traumatismes des tissus.
  • Les enfants en bas âge : pour la raison évoquée juste au-dessus, il est déconseillé de faire prendre un spa à un enfant en bas-âge. La température élevée de l’eau en est une autre. Les nourrissons n’étant pas encore en capacité de réguler correctement la température de leur corps, ils peuvent rapidement se retrouver en hyperthermie, cause de somnolence ou d’évanouissement.
  • Les femmes enceintes : la chaleur de l’eau peut provoquer des contractions, surtout en fin de grossesse. L’utilisation de jets d’hydromassage est également déconseillée, en toute logique sur la zone du ventre.
  • Les personnes à la santé fragile : troubles de la circulation sanguine, diabète, problèmes rénaux, épilepsie, hypertension, hypotension… sont autant de pathologies pour lesquelles une séance de spa peut être contre-indiquée. Dans le doute, il est indispensable que vous en parliez avant à votre médecin.

Dans tous les cas, une séance ne doit pas excéder 30 minutes.

Showroom Lunel